un investissement pour l'eau !

Au début du mois, le Syndicat Mixte de la Têt Bassin Versant (SMTBV) est venu à la rencontre des élus de la communauté de communes Pyrénées Catalanes, membre du syndicat, afin d'échanger sur les enjeux et les perspectives en matière de gestion de l'eau et des milieux aquatiques. Il a également profité de l'occasion pour organiser son comité syndical. Ce sont Monsieur Pierre PARRAT, le président, Fabrice CAROL le directeur général des services ainsi que Madame Ava HERVIEU qui ont échangé avec les élus communautaires sur le rôle et les actions du syndicat auquel participe activement monsieur Jean Pierre ASTRUCH représentant de Pyrénées Catalanes.

Durant la discussion, il a été évoqué l'étendue et la particularité de ce bassin versant (15000 km²), de la source de la têt en passant par la retenue des Bouillouses, jusqu'au barrage de Vinça et, au delà, vers la mer.

Pour rappel, la compétence GEMAPI qui a été transférée au SMTBV par les 8 EPCi de la vallée de la Têt, porte sur : la réduction de la vulnérabilité du territoire face aux risques d'inondations (études, travaux, gestion de crise../..), la restauration et l'entretien des cours d'eau* (dans le cadre d'une déclaration d'intérêt général et d'un plan de gestion) la sensibilisation les usagers, ainsi que protéger les milieux aquatique et la biodiversité.

Les affluents de la Têt, comme le Jardo, le Rec del moli ou Rec de Planes ont été évoqués puisque dans le cadre d'un plan de gestion pluriannuel et global (échelle du bassin) ils ont fait l'objet de travaux de restauration et d'entretien de la part du SMTBV en 2020 et 2021.

Des actions auprès du grand public sont envisagées durant l'été afin de mieux comprendre notre rivière et le rôle de la montagne dans les cours d'eau, notamment Une maquette du bassin versant en 3d nous vous tiendrons au courant !

* Entretien des cours d'eau ; à noter que la GEMAPI ne supprime pas les obligations des propriétaires riverains, raison pour laquelle le SMTBV a produit et édité un "livret guide du propriétaire riverain" (disponible sur le site internet www.bassintet.fr) et que les opérations du syndicat sont cadrées dans le sens de l'intérêt général, sous l'égide d'une procédure de DIG (Déclaration d'Intérêt Général). En ce sens, le plan de gestion du syndicat vise les zones dites sensibles ; traversées urbaines, proximité d'ouvrages d'art, habitations ou infrastructure.

PLUS D'INFO sur : www.bassintet.fr